marie-laurence-primeau

Artiste polyvalente, Marie-Laurence Primeau acquiert dʼabord une solide formation comme flûtiste à bec pour ensuite obtenir une maîtrise en interprétation de la musique ancienne et de la viole de gambe à lʼUniversité de Montréal auprès de Margaret Little.

Elle sʼest produite au sein de divers ensembles, notamment le Consort des Voix Humaines, les Boréades de Montréal, la Cigale, les Idées Heureuses, le SMAM, les Voix Baroques et le Toronto Masque Theatre en plus dʼêtre membre de Flûte Alors!, seul quatuor de flûtes à bec professionnel établi au pays. On a pu lʼentendre lors de prestigieux festivals au Canada, aux États-Unis et au Mexique (Festival Montréal baroque, Festivals dʼOrford, du Domaine Forget, de Lamèque et des Îles du Bic, le Festival of Ideas, le Festival de musique de chambre dʼOttawa, Festival Agape Saltillo) et a enregistré sous étiquette ATMA Classique.

Outre ses apparitions en concert, elle enseigne la flûte à bec, la viole de gambe et la musique de chambre à la Toronto Early Music Players Organization, à la Société de flûte à bec de Montréal et au centre musical CAMMAC, en plus dʼaccueillir annuellement dans sa classe près dʼune cinquantaine dʼenfants.

Boursière du CALQ et membre fondateur des Jardins chorégraphiques, Marie-Laurence se taille une solide réputation comme danseuse baroque. En plus dʼapporter à son jeu une dimension particulière, la danse est pour elle une merveilleuse symbiose entre son besoin constant de bouger et la musique qui la passionne.